Le nouveau gouvernement connaît un très bon départ


  • 56 % des électeurs ont exprimé leur satisfaction à l’égard de la performance du gouvernement minoritaire du premier ministre Blaine Higgs.
  • L’appui électoral du Parti PC a augmenté de plus de 10 points depuis le mois de novembre.
  • L’appui des partis de l’opposition s’érode ou demeure stable.

Le 7 mars 2019 : une majorité d’électeurs du Nouveau-Brunswick se disent satisfaits de la performance globale du gouvernement provincial du premier ministre Blaine Higgs, selon le dernier sondage mené par Corporate Research Associates Inc. Quatre mois après la prise de pouvoir par M. Higgs et les progressistes-conservateurs, 56 % des Néo-Brunswickois se disent satisfaits et 30 % insatisfaits de la performance du gouvernement. Dix pour cent des répondants n’ont pas d’opinion à cet égard, 4 % ne sont ni satisfaits ni insatisfaits, et 1 % affirme qu’il est encore trop tôt pour répondre.

Les PC sont parvenus à prendre une longueur d’avance au niveau du soutien de la population après n’avoir remporté la victoire que par une faible marge lors des élections provinciales. Effectivement, parmi les électeurs non indécis, 42 % appuient aujourd’hui le Parti PC, par comparaison à 30 % lors des sondages menés en novembre dernier et 32 % du vote populaire à l’élection de septembre. L’appui dont jouissent les différents partis d’opposition, pour sa part, est soit stable, soit en chute. Parmi les électeurs non indécis, 29 % soutiennent le Parti libéral (par comparaison à 35 % en novembre), 14 % le Parti vert (comparativement à 17 %), 9 % l’Alliance des Gens du Nouveau-Brunswick (par comparaison à 12 %) et 6 % le NPD (aucun changement).

Le quart de l’électorat (23 %) se dit toutefois indécis quant au parti qu’il soutiendrait si jamais il devait y avoir une nouvelle élection au Nouveau-Brunswick aujourd’hui. En outre, 7 % ont refusé de nommer le parti qu’ils appuieraient et 3 % ne prévoient pas voter.

Pour ce qui est des préférences en matière de premier ministre, 29 % des Néo-Brunswickois favorisent M. Higgs (comparativement à 22 % en novembre) tandis que 17 % expriment une préférence pour « le prochain chef du Parti libéral » (en novembre, 25 % avaient affirmé leur soutien à l’ancien chef libéral, Brian Gallant). Le chef du Parti vert David Coon est le choix préféré de 15 % des électeurs (auparavant 17 %), le chef de l’AGNB Kris Austin a le soutien de 9 % des électeurs (comparativement à 10 %) tandis que la chef du NPD Jennifer McKenzie est le choix de 7 % (par comparaison à 5 %). Le cinquième de l’électorat (21 %) dit ne pas savoir lequel d’entre eux il préférerait avoir comme premier ministre.

Ces résultats s’inscrivent dans le cadre du sondage Atlantic QuarterlyMD de CRA, un sondage indépendant mené par téléphone auprès des Canadiens des provinces de l’Atlantique. Le sondage en question a été mené sur un échantillon de 800 adultes du Nouveau-Brunswick du 5 au 19 février 2019, et ses résultats sont précis à plus ou moins 3,5 points de pourcentage, 95 fois sur 100.

Corporate Research Associates (CRA), www.cra.ca, est l’une des principales agences de sondage d’opinion publique et d’étude de marché du Canada. Fondée en 1978, CRA se consacre à offrir à sa clientèle des services de recherche et de consultation stratégique dans les règles de l’art. Suivez-nous sur Twitter @CRAInsight.