La province se retire des jeux en raison de la hausse des coûts et du manque de soutien fédéral


FREDERICTON (GNB) – Le premier ministre, Blaine Higgs, a annoncé, aujourd’hui, que les Jeux de la Francophonie de 2021 n’iront pas de l’avant au Nouveau-Brunswick en raison de l’augmentation des coûts et du manque d’engagement en matière de financement de la part d’Ottawa.

« Les Jeux de la Francophonie internationale de 2021 sont un événement culturel et sportif important, et nous reconnaissons la valeur que les jeux pourraient apporter au Nouveau-Brunswick », a déclaré le premier ministre, Blaine Higgs. « Cependant, lorsque nous sommes arrivés au pouvoir, nous avons été informés que les coûts de ces jeux étaient sept fois plus élevés que prévu au départ. Nous espérions pouvoir travailler avec les partenaires pour trouver d’autres solutions de financement pour couvrir ces frais, mais ce n’est malheureusement pas arrivé. »

Le gouvernement provincial a réservé 10 millions de dollars pour les jeux de 2021. Les coûts prévus pour l’organisation des jeux avaient été estimés au départ à 17 millions de dollars. En novembre 2018, le gouvernement provincial a été informé que les coûts avaient augmenté à 130 millions de dollars. En plus du gouvernement provincial, les partenaires financiers comprennent le ministère fédéral des Sciences et des Sports ainsi que les villes de Moncton et Dieppe.

  1. Higgs a indiqué que la formule de financement du gouvernement fédéral visant à appuyer les grands événements sportifs est inadéquate.

« C’était une décision très difficile à prendre, car nous voulions que ces jeux aillent de l’avant, a affirmé M. Higgs. Sans un financement additionnel du gouvernement fédéral, organiser un événement qui pourrait coûter jusqu’à 130 millions de dollars est irresponsable. »

  1. Higgs a dit que le gouvernement provincial nommera un représentant au conseil d’administration du comité organisateur en vue d’amorcer le processus officiel d’annulation.

Les neuvièmes Jeux de la Francophonie ont été accordés au Nouveau-Brunswick en 2015.