Kathy Bockus


« Nous avons tous une histoire à raconter et les gens du comté de Charlotte m'ont partagé leurs histoires pendant plus de 17 ans. »

Kathy Bockus dit être graduée de « l'École de journalisme où il fallait s'en sortir soi-même ». Deux jours après sa graduation de l'école secondaire de Hampton, elle a commencé à travailler au Telegraph-Journal, à Saint-Jean. Elle croit que la tutelle de vieux éditeurs scolaires bourrus, mais justes, l'ont aidé à devenir une journaliste lauréate.

Kathy a grandi avec trois plus jeunes soeurs à Hampton, une communauté rurale comme plusieurs autres dans Sainte-Croix. Leur mère, Connie Heighton, est âgée de 88 ans et y demeure toujours.

Après avoir déménagé à St. Stephen, en 1997, avec Walter, son mari depuis 44 ans, qui est directeur de salon funéraire, Kathy a contribué à la relance du Marché des fermiers de St. Stephen et fut la première directrice administrative du Club des garçons et filles du comté de Charlotte.

Son travail pour le journal local a permis à Kathy de connaître la vie des gens de la région et leurs préoccupations, ce qui a été très précieux pour feu Greg Thompson, qui lui avait demandé de venir travailler avec lui comme adjointe de circonscription.

« J'ai appuyé des gens pendant leurs moments les plus joyeux et leurs plus grands chagrins. J'ai accompagné des gens fiers de leur succès ou d'une cause, et j'ai consolé et aidé des gens touchés par des tragédies et confrontés aux grands défis de la vie. »

Elle est membre du Comité de la foire automnale du comté de Charlotte et souligne que la Maison de transition et « Take Back the Night » sont deux causes qui lui tiennent à coeur.

La lecture est son passe-temps favori, de même que la photographie, le tricot, le temps passé avec ses deux enfants, ses sept petits-enfants et l'expérience de la cuisine,

Elle note que JD Robb et J. Robert Kennedy sont parmi les auteurs qu'elle aime lire.

Kathy remercie sont beau-père, feu Canon Walker A. Bockus, pour lui avoir ouvert la porte aux oeuvres artistiques de l'artiste néo-brunswickois de renommée Violet Gillett.

Il y a toujours eu des chiens et chats comme animaux de compagnie dans la vie de Kathy. Elle dit que ces jours-là la loi est menée par un chat errant qui a adopté et qui garde cette grande variété d'espèces de chiens de secours sur leurs pattes.

Kathy dit qu'elle et Walter sont particulièrement heureux à domicile ou en marchant sur la plage qui longe la Baie de Passamaquoddy, sur leur propriété familiale à Holt's Point.

Lorsqu'on lui demande le nom d'une personne (vivante ou décédée) qu'elle admire, Kathy choisit Elsie Wayne, qui a fait le cheminement de « femme au foyer à Glen Falls » à mairesse de Saint-Jean et comme Membre du Parlement.

« Elsie était une politicienne au service de tous les gens. Son dévouement et sa persévérance dans des causes comme l'obtention de pensions pour les membres de la Marine marchande est admirable et mémorable. »

« Toute ma vie professionnelle a été consacrée à aider les gens, pour les sensibiliser à leurs causes et préoccupations, obtenir des résultats et tenir tous les niveaux gouvernementaux redevables. Les valeurs de l'honnêteté et du travail acharné étaient ancrées en moi à un plus jeune âge et resteront bien en moi dans tout engagement futur. »